Si Ibrahima KEBE (1955-2019) avait connu le confinement de Dakar

Les peintures d’Ibrahima KEBE pétillaient de vie. Et la vie dakaroise ou de n’importe quelle autre ville du monde ne peut s’imaginer sans rassemblements, fêtes, aujourd’hui interrompus en raison du COVID 19. Comment KEBE aurait-il interprété cette absence momentanée ?

Navigation des articles

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :